Le TOP des Start-up by Montpellier

Inside-Montpellier (15)

Le TOP des Start-up by Montpellier

 

 

inside montpellier couverture


Rachel Delacour – Bime analytics – 

la pétillante Rachel Delacour a fait de Bime un fleuron de l’économie numérique. Six ans après sa création, la startup spécialisée dans la business intelligence accessible dans le cloud, vient d’être rachetée 45 millions de dollars par l’américain Zendesk.
bime-blog


Loïc Soubeyrand – Teads

Il a 29 ans et est à la tête de 470 salariés. Son entreprise, cofondée avec Loïc Jaurès et Olivier Reynaud, est la parfaite définition de la startup avec des résultats exponentiels atteignant 76,5 millions d’euros de chiffre d’affaires après trois années d’activité dans le secteur de la monétisation de contenus web par la vidéo.
logo_teads-tv_noir_2853px


Mohammed Boumediane – Ziwit / Httpcs

Mohammed Boumediane, 27 ans, a développé un logiciel capable de détecter les failles en ligne. En trois ans, ce petit génie de l’informatique est devenu celui qui protège les sites Internet des entreprises du Cac 40, de Google, Adobe, des ministères de la Défense, de la Justice, de la NSA, et se penche désormais vers les PME.
c8332ae075ae646e5add582b8b1a4b41 LogoZiwit


Aude Barral – 

À toutes les entreprises qui peinent à recruter des développeurs informatiques et à tous les développeurs qui cherchent à coder pour le plaisir et trouver le job de leurs rêves, Codingame répond par le jeu. Créée en 2012 par Aude Barral, Frédéric Desmoulins et Nicolas Antoniazzi, cette plate-forme de programmation challenge les développeurs de manière ludique et totalise plus de 200.000 utilisateurs dans le monde. CodinGame vient de lever 1,5 million d’euros. “Nous visons le million de joueurs d’ici un an et prévoyons de nous développer aux États-Unis”.
galfedeirv6qlddoryhy


Frédéric Salles – Matooma

Ancien élève d’Epsi, passé par IBM puis SFR, Frédéric Salles a combiné le fruit de ses expériences pour donner naissance à son entreprise Matooma, spécialisée dans le business de cartes SIM pour objets connectés. Créée en 2012, cette pépite montpelliéraine a levé un million d’euros en 2014 et affiche une progression constante de son chiffre d’affaires de 1 à 3,4 millions d’euros en trois ans. La société compte désormais 25 salariés, et s’est lancée cette année sur le marché américain.
lhlEovVz


unnamed (4)

Créateurs de visibilité sur Montpellier depuis 2001